Ma lessive écologique.

Catégories Ecologie

Il y a maintenant quelques mois, je me suis dirigée vers le savon de Marseille en paillette dans le rayon droguerie de mon magasin bio. Pour moins de 10 euros, on nous promet jusqu’à 130 lavages. Attrayant n’est-ce pas ?

 

– La droguerie écologique –

 

Mais avant tout, analysons la liste des ingrédients des lessives du commerce :

Ariel  : 

 

 

Ingrédients : 5-15% Agents de surface anioniques, Agents de surfaces non ioniques; <5% Phosphonates, savon; Enzymes, Azurants optiques, Benzisothiazolinone, Methylisothiazolinone, Parfums, Citronnellol, Geraniol, Hexyl cinnamal, Linalool.

Prix : 9,99 euros chez Colruyt.

Persil  :

 

 

Ingrédients : 5-15% Agents de surface anioniques; <5% Agents de surfaces non ioniques, savon, Parfum, Phosphonates, Polycarboxylates, Azurants optiques, Benzisothiazolinone, Enzymes, Citronellol, Hexyl Cinnamal, Butylphenyl Methylpropional, Benzyl Benzoate.

Prix : 7 euros chez carrefour.

OMO  :

 

 

Ingrédients : 5-15% – Agents de surface anioniques, Agents de surface non ioniques.  <5% – Enzymes, Azurants optiques, Parfum, Phosphonates, Savon, Geraniol, Hexyl Cinnamal, Limonene, Linalool, Benzisothiazolinone. 

Prix : 9,20 euros chez Carrefour. 

Tandil  :

 

 

Ingrédients : 5-15% agents de surface anioniques. <5% agents de surface non-ioniques, savon. Egalement : enzymes, parfum (LINALOOL, CITRONELLOL), Methylisothiazolinone, Benzisothiazolinone.

Prix : 1,99 euro chez ALDI.

 

Traduction des ingrédients : 
 Les agents de surface ils sont aussi appelés tensioactifs, sont constitués d’une partie lipophile (attiré par les corps gras) et d’une partie hydrophile (soluble dans l’eau). Ces substances une fois dissoutes dans l’eau confèrent au produit sa capacité d’éliminer la saleté des surfaces et à maintenir celle-ci en suspension.
 Les agents de surface    anioniques ils libèrent une charge négative (anion) en solution aqueuse, leur partie hydrophile (soluble dans l’eau) est chargée négativement. Ce sont de bons détergents avec un pouvoir moussant élevé mais facile à rincer. Ils sont irritants.
 Les agents de surface non ioniques  sans charge, ils sont compatibles avec toutes les classes de tensio-actifs, ils neutralisent l’effet irritant des tensioactifs anioniques. Ils ont un faible pouvoir moussant et sont peu irritants. Par contre, on les soupçonne d’interférer avec le système hormonal (perturbateurs endocriniens).
 Les phosphonates utilisés dans les lessives comme anti-calcaire. Ils jouent le même rôle que les phosphates, qui sont interdits en France dans les lessives depuis le 1er Juillet 2007. Classé “substance pouvant être cancérigène pour l’homme » par EPA (USA). Exemptés de classement toxicologique en France.

Ils ont :

– une grande solubilité dans l’eau 

– un fort pouvoir absorbant

– une capacité à séquestrer (chélater) les ions métalliques et à modifier les dépôts de dureté de l’eau

– une résistance à la corrosion et à l’oxydation

– une bonne stabilité dans des conditions difficiles tels que l’acidité ou des hautes/basses températures

– une compatibilité avec d’autres produits chimiques.

 Les polycarboxylates peu biodégradables, ils réduisent l’effet de la dureté de l’eau en éliminant les ions calcium et magnésium. Ils augmentent également l’efficacité du détergent.
 Les enzymes Les enzymes formées par les bactéries désagrègent les taches de protéines comme le lait, le sang et l’œuf ou la matière organique accumulée dans les canalisations, ce qui forme une garantie d’action de longue durée.

Pour obtenir de grandes quantités d’enzymes, les bactéries sont généralement génétiquement modifiées. La manipulation génétique permet d’éviter que les enzymes perdent leur efficacité dans des conditions très chaudes, comme dans la machine à laver ou à des températures plus basses, ce qui permet d’économiser de l’énergie. 

Mais la résistance des enzymes pourrait également présenter des inconvénients, lorsque les enzymes entrent en contact avec la peau. Après une exposition de longue durée, les personnes sensibles pourraient avoir davantage de problèmes. La manipulation génétique des bactéries entraîne également des risques lorsque ces bactéries sortent des laboratoires et se développent librement dans l’environnement (c’est pourquoi le label écologique européen impose des exigences aux enzymes qui se trouvent dans les produits de nettoyage).

 Les azurants optiques ont pour fonction de rendre le linge plus blanc que blanc (légèrement bleuté, en réalité). Ils sont non biodégradables. 
 Le benzisothiazolinone les conservateurs de la famille des isothiazolinones sont connus pour leur potentiel allergisant.
 Le methylisothiazolinone conservateur allergisants (famille des isothiazolinones).
 Les parfums de synthèse ou (rarement) d’origine naturelle. Les parfums de synthèse peuvent contenir des substances nocives qui pourraient agir comme des perturbateurs endocriniens.
 Le butylphenyl methylpropional parfum allergisant particulièrement problématique puisque le CSSC (Comité Scientifique Européen pour la Sécurité des Consommateurs) estime que le potentiel toxique ne peut être exclu (perturbateur endocrinien).
 Le benzyl benzoate parfum allergisant. 
 Le citronnellol parfum allergisant.
 Le geraniol parfum allergisant.
 Le hexyl cinnamal parfum allergisant.
 Le linalool parfum allergisant.
 Le limonene parfum allergisant.

Glossaire : https://www.quechoisir.org/glossaire-lessives-glossaire-n16043/

 

Comment bien décrypter les bouteilles de lessive ? 

Le règlement CLP est l’appellation donnée au règlement (CE) n°1272/2008 du Parlement européen et du Conseil du 16 décembre 2008 relatif à la classification, à l’étiquetage et à l’emballage des substances et des mélanges, modifiant et abrogeant les directives 67/548/CEE et 1999/45/CE et modifiant l e règlement (CE) n° 1907/2006 (Journal officiel de l’Union européenne n° L 353 du 31 décembre 2008). 

L’acronyme « CLP » signifie en anglais « Classification, Labelling, Packaging » c’est-à- dire «classification, étiquetage, emballage». 

Les principales prescriptions du règlement CLP concernent :

• les critères de classification des substances et mélanges dangereux;

• les règles relatives à l’étiquetage;

• les règles relatives à l’emballage;

• la demande d’utilisation d’un nom chimique de remplacement ;

• la procédure de notification à l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) des classifications et des étiquetages de substances ;

• l’établissement d’un inventaire des classifications et des étiquetages ;

• l’établissement d’une liste de substances possédant une classification et un
étiquetage harmonisés;

• les obligations des États membres relatives notamment à la mise en place de services nationaux d’assistance technique et à la désignation des organismes chargés de la réception des informations concernant la réponse à apporter en cas d’urgence sanitaire.

Pour plus d’information: lien pdf 

 

Classification et étiquetage principaux: 

Classification et étiquetage selon le règlement CLP: lien pdf

 

La lessive du commerce, nocif ? 

Comme vous avez pu le constater lors de l’analyse des ingrédients/ci-dessus, sur les 4 lessives analysées, toutes contiennent au moins : 

– des tensioactifs (agents de surfaces),

– des enzymes,

– des azurants optiques, 

– du parfum,

– des conservateurs

– et des parfums allergisants.

 

Et là, la question que l’on se pose est : “a-t-on réellement besoin de tous ces produits chimiques pour nettoyer notre linge?” (Je ne pense pas). 

 

Il ne faut pas oublier le fait que la peau est l’organe le plus étendu puisqu’elle recouvre la presque totalité du corps et a une superficie d’environ 1,8 m2. 

La peau est un organe avec plusieurs fonctions: 

– sensorielle grâce à ses nombreux récepteurs spécialisés

– protectrice grâce à son élasticité et à sa résistance, mais aussi grâce aux sécrétions (sébums, sueur…)

– thermorégulatrice permettant de maintenir sa température interne 

– épurateur (dernier système d’élimination)

– absorbante.

Elle joue aussi un rôle de réservoir sanguin, grâce à son importante vascularisation. 

Voila pourquoi nous devons prendre bien soin de notre peau.

 

Quels sont les ingrédients du savon de Marseille en paillette ? 

Plus de 30% : savon et glycérine obtenus uniquement à partir d’huiles végétales biologiques (*). De 5 à 15% : eau. Moins de 5% : sel et agent séquestrant.

(*) 83% du total des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique. 99,9% du total des ingrédients sont d’origine naturelle.

Se conserve 2 ans à l’abri de la chaleur et des courants d’air pour maintenir un certain taux d’humidité aux paillettes. 

 

Comment je prépare ma lessive écologique ? 

Tout simplement en mélangeant les paillettes de savon de Marseille avec un peu d’eau chaude. Et voila c’est fini. Pour les personnes qui aiment avoir une odeur sur les vêtements, vous pouvez rajouter quelques gouttes d’huile(s) essentielle(s) de votre choix.

Si vous aimez sentir une odeur (de “lessive”) sur vos vêtements, vous pouvez rajouter quelques gouttes d’HE (huiles essentielles).

 

Comment la conserver ? 

Deux possibilités s’offrent à vous: 

La première consiste à la conserver dans un ancien bidon de lessive propre ou dans un grand pot en verre. Lors de l’utilisation, il vous suffit de le mettre quelques secondes (+/- 10 secondes) au micro-onde (pour que le savon qui aura alors durcit puisse s’homogénéiser avec l’eau). Vous le secouez et il ne vous reste plus qu’à verser la lessive dans le compartiment de votre machine à laver. 

 

Si vous êtes comme moi et que vous n’avez pas de micro-onde, la deuxième possibilité est de:  

– soit chauffer votre bidon de lessive dans le bain marie (il vous faudra une grande casserole) 

– soit vous pouvez également préparer votre lessive minute. J’utilise une petite casserole où je mets une poignée de paillettes (pas très précis, je sais — désolée) avec un peu d’eau. Je fais bien attention à ce que l’eau ne soit pas trop chaude (il est hors de question que ça bous). 

C’est un peu plus contraignant puisqu’il faut attendre que le savon fonde (Il faut compter 5 bonnes minutes). Mais avec l’habitude, ça le devient de moins en moins. Il faut juste être vigilant et ne pas l’oublier sur le feu.

Pour information, j’attends quelques minutes lorsque j’enlève la casserole du feu pour que la lessive puisse refroidir un peu.

 

Résultat : 

Ça nettoie parfaitement les taches du quotidien. Les vêtements ressortent propres et c’est tout. 

En comparaison avec la lessive classique du commerce, il n’y a que l’odeur qui diffère. 

Au début, ce qui m’a le plus perturbée était que mon linge ne sente plus rien, ayant trop l’habitude des odeurs prononcées de la commercialisation (25 ans de loyaux services, mine de rien!). Mais encore une fois, on s’y habitue assez rapidement. Et le plus drôle c’est que maintenant c’est exactement l’inverse qui se produit.

Je ne supporte plus les odeurs synthétiques, elles me donnent mal à la tête.

 

Concernant l’adoucissant : 

Je ne pense pas que l’on puisse faire plus simple que ça : le vinaigre blanc. 

Le vinaigre blanc est réputé pour son pouvoir désodorisant, adoucissant et détachant. Il lutte aussi contre le calcaire et le dissout (il entretient donc votre machine à laver — oui, rien que ça!) Et le meilleur pour la fin, il coûte peu cher (moins d’un euro).

 

Pour les taches vraiment difficiles, vous pouvez vous diriger vers quelques produits chimiques, peu nocifs pour votre santé . Voici quelques-uns :

 

Les cristaux de soude : 

aussi appelé carbonate de soude ou encore carbonate de sodium, ils servent à:

– nettoyer 

– dégraisser 

– désinfecter.

Irritant pour la peau, il doit être manipuler avec des gants!

Prix : 3,50 euros (500g)

 

Le bicarbonate de soude (ou de sodium) : 

plusieurs utilisations possibles :

– pour renforcer l’action de la lessive liquide (15 à 30 g dans le tiroir habituel).

– dissout les graisses et les protéines responsables des taches. 60g de bicarbonate de soude pour un litre d’eau que vous pulvérisez sur le linge à prélaver.

– il neutralise les odeurs du linge lorsqu’on y ajoute 15g dans le tiroir de l’adoucisseur de la machine à laver.

– grâce à sa structure relativement poreuse, il va piéger et neutraliser les odeurs du panier à linge sale. Il suffit d’en saupoudrer sur le linge au fur et à mesurer de l’accumulation.

Mise en garde : ne pas utiliser sur la laine et la soie.

Prix : 4,95 euros (1kg)

 

Le percarbonate de soude (ou de sodium):

c’est un blanchissant à oxygène actif pleinement efficace à 60°C (mais dont l’action commence à partir de 40°C). Son innocuité le rend de plus en plus courant dans l’industrie des lessives.

 Dose recommandée, pour une machine pleine de 4 à 5  kg :

–  le blanc: 1 cuillère à soupe

–  éliminer les tâches colorées : 2 cuillères à soupe

–  le lavage à la main ou le trempage : 1 cuillère à soupe

Prix : 5, 90 euros (1kg)

 

Concernant la droguerie écologique :

 

Leur devise : “faites-vos produits d’entretien vous-mêmes!”.

Leur principaux objectifs : innover pour rendre accessibles les produits écologiques au plus grand nombre.

Les labels écologiques : Ecocert Greenlife – FSC – Agriculture Biologique.

 

Fabriqué en France ou en Europe Occidentale.

Conçus à partir de matières premières naturelles, minérales ou végétales et avec un maximum d’ingrédients bio.

Leur site internet: la-droguerie-eco

 

Où s’en procurer ? 

– dans un magasin bio.

– sur internet : 

Sebio

Greenweez

Amazon

 

 

J’espère que l’article vous plaira, à bientôt.

 

___________________________________________________________

Sources: 

http://www.prevor.com/fr/toxicite-des-produits-d-entretien

http://www.ecoconso.be/achatsverts/b-a-ba-des-produits-dentretien

http://www.les-pieds-dans-la-toile.fr/2011/11/lessives-ordinaires-lessives-ecologiques-quelles-differences/

http://phosphonates.org/index.php/what-are-phosphonates

http://www.les-pieds-dans-la-toile.fr/2011/10/liquide-poudre-blanc-couleurs-delicat-bien-choisir-sa-lessive/

https://www.quechoisir.org/decryptage-lessives-allergenes-n8157/

https://www.inc-conso.fr/content/lessives-le-point-sur-leur-composition

https://bien-etre.bioetbienetre.fr/parfums-de-synthese-pourquoi-s-en-mefier/ar300.html

https://www.sauvonsnotrepeau.fr/butylphenyl-methylpropional-parfum-poison-allergene-perturbateur-endocrinien/

https://blog.maisonroyer.fr/1570-attention-aux-ingredients-cosmetiques-dangereux.html

https://www.compagnie-bicarbonate.com/bicarbonate-de-soude-entretien-linge-maison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *